Mise au point

Nouveaux traitements de l'insuffisance cardiaque

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : S. Aguilhon, F. Roubille

  • Les gliflozines se positionnent comme “la” nouvelle référence médicamenteuse dans le traitement de l'insuffisance cardiaque à FEVG altérée.
  • Même s'il existe un effet de classe, la dapagliflozine semble sortir du lot avec une réduction de 26 % des hospitalisations pour insuffisance cardiaque et des décès d'origine cardiovasculaire. À titre de comparaison, le sacubitril-valsartan diminuait ces mêmes critères de jugement de 20 %.
  • À côté des gliflozines font aussi leur apparition 2 nouvelles classes thérapeutiques probantes : les activateurs de la myosine avec l'omecamtiv mecarbil et les stimulateurs de la guanylate cyclase avec le vériciguat.
Liens d'interêts

S. Aguilhon déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

F. Roubille déclare avoir des liens d’intérêts pour avoir perçu des honoraires ou des soutiens à la recherche pour des travaux scientifiques, présentations, conseil pour les laboratoires suivants impliqués dans le domaine de l’insuffisance cardiaque : Novartis, AstraZeneca, Boehringer-Ingelheim, Servier, Amgen, Air Liquide, Abbott, Medtronic, Zoll, Vifor, Pfizer, MSD.

auteur
Dr François ROUBILLE

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
CHU, Montpellier
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Insuffisance cardiaque
Mots-clés