Dossier

Prévention et traitement des thromboses au cours du cancer : peut-on donner un AOD ?

Mis en ligne le 31/03/2020

Mis à jour le 03/05/2020

Auteurs : I. Mahé, S. Djennaoui, P. de Boisson de Chazournes, J. Chidiac

  • Le traitement anticoagulant dans le cancer peut s'envisager selon 3 axes : le traitement initial de la maladie veineuse thromboembolique, le traitement prolongé au-delà des 6 premiers mois et la thromboprophylaxie.
  • Dans le traitement initial de la maladie veineuse thromboembolique associée au cancer, l'édoxaban et le rivaroxaban ont montré une meilleure efficacité, avec un excès de saignements majeurs par rapport aux héparines de bas poids moléculaire.
  • Dans la thromboprophylaxie de la maladie veineuse thromboembolique associée au cancer, le rivaroxaban et l'apixaban ont montré une meilleure efficacité (significative pour l'apixaban), avec un excès de saignements majeurs par rapport au placebo.
Liens d'interêts

I. Mahé, S. Djennaoui, P. de Boisson de Chazournes et J. Chidiac n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Circulation pulmonaire,
Embolie Pulmonaire
Mots-clés