Mise au point

Quels enseignements et conséquences peut-on tirer de l'étude ISCHEMIA ?

Mis en ligne le 30/06/2020

Auteurs : G. Helft

Le bénéfice de la revascularisation dans les syndromes coronaires chroniques reste incertain et débattu. L'étude ISCHEMIA s'est attachée à montrer si une stratégie initiale dite invasive, comprenant outre le traitement médical optimal, une coronarographie suivie d'une revascularisation si possible, entraînait un bénéfice par rapport à une stratégie dite conservatrice associant traitement médical optimal et angiographie, suivie d'une revascularisation seulement si nécessaire. Le résultat principal est que la stratégie initiale invasive ne s'est pas avérée meilleure pour un suivi médian de 3,2 ans. Les résultats ne sont pas définitifs et ne peuvent s'appliquer de manière générale comme l'atteste la non-représentativité de tout le panel des patients coronariens. L'étude nous incite à bien considérer le rapport bénéfice-risque d'une revascularisation chez le coronarien stable, en présence d'une ischémie myocardique moyenne à sévère.


Liens d'interêts

G. Helft déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Gérard HELFT
Pr Gérard HELFT

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Insuffisance cardiaque
Mots-clés