Mise au point

Les recommandations françaises pour la prise en charge de l'HTA

Mis en ligne le

Auteurs : J.P. Baguet

Recommandé par 1 personne

  • L'HTA est non seulement un important facteur de risque cardiovasculaire, mais aussi une maladie chronique.
  • La mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA), ou l'automesure, ont une place majeure dans le diagnostic et le suivi.
  • Après l'instauration d'un traitement médicamenteux, en association avec des mesures hygiénodiététiques, tout doit être fait pour obtenir un contrôle tensionnel dans les 6 mois.
  • En cas d'HTA résistante, un avis spécialisé est recommandé (recherche d'une HTA secondaire, évaluation de l'atteinte des organes cibles, adaptation du traitement).
  • La trithérapie optimale associe IEC ou ARA2, inhibiteur calcique et diurétique thiazidique.
Liens d'interêts

J.P. Baguet déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec le contenu de cet article.

auteur
Dr Jean-Philippe BAGUET

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Groupe hospitalier mutualiste, Grenoble
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
HTA
Mots-clés