Cas clinique

Un syndrome coronarien aigu peu ordinaire … - Grand Prix Recherche Clinique 2015 - 3e lauréat

Mis en ligne le 14/02/2016

Auteurs :

Recommandé par 1 personne

Lire l'article complet (pdf / 1,48 Mo)

Une patiente de 33 ans, présentant un tabagisme actif important et une hérédité coronarienne, est adressée dans notre service par le Samu pour la prise en charge d'une douleur thoracique angineuse typique durant plus de 30 minutes, survenue brutalement lors d'une compétition de course à pied et ne cédant ni au repos ni avec la prise de dérivés nitrés.

L'ECG percritique objective un sus-décalage du segment ST circonférentiel. La patiente ne présente pas de défaillance hémodynamique, ni de signe d'insuffisance cardiaque, le reste de l'examen clinique est sans particularité. Le traitement initial préhospitalier associe une double anti-agrégation plaquettaire en dose de charge à une anticoagulation, avant le transfert en salle de cathétérisme. La coronarographie révèle une occlusion aiguë de l'artère interventriculaire antérieure distale, sur un arbre coronaire par ailleurs indemne de sténose.

auteur
Dr Laura PETRUESCU

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Hôtel-Dieu, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Chirurgie cardiaque
Mots-clés