Dossier

Traitement de l'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection réduite : vers une médecine personnalisée ?

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : S. Aguilhon, F. Roubille

  • La prescription des 4 molécules de fond, qui améliorent le pronostic, est recommandée très vite, très fort, pour tous les patients porteurs d'une insuffisance cardiaque à FEVG réduite : bêtabloquants, inhibiteur du système rénine angiotensine ou inhibiteur de la néprilysine, antagonistes des récepteurs aux minéralocorticoïdes et gliflozines.
  • Selon le terrain ou les particularités cliniques, certaines familles seront favorisées ou contre-indiquées.
  • L'optimisation est cruciale, dès la prise en charge initiale, et doit être poursuivie lors du suivi.
  • D'autres molécules devraient être disponibles pour les centres experts, et de multiples dispositifs non médicamenteux aident à l'optimisation, en particulier le déploiement de la télésurveillance.
Liens d'interêts

S. Aguilhon déclare avoir des liens d’intérêts avec les laboratoires suivants, impliqués dans le domaine de l’insuffisance cardiaque : Novartis, AstraZeneca, Pfizer, Bayer (honoraires pour des présentations).

F. Roubille déclare avoir des liens d’intérêts avec avec les laboratoires suivants impliqués dans le domaine de l’insuffisance cardiaque : Novartis, AstraZeneca, Boehringer-Ingelheim, Servier, Amgen, Air Liquide, Abbott, Medtronic, Zoll, Vifor, Pfizer, MSD (honoraires ou soutiens à la recherche pour des travaux scientifiques, présentations, conseil).

auteurs
Dr Sylvain AGUILHON

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, Service de cardiologie et maladies vasculaires, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr François ROUBILLE

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, CHU, Montpellier, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Insuffisance cardiaque
Mots-clés