Mise au point

Triglycérides et risque cardiovasculaire

Mis en ligne le 15/07/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,71 Mo)

Le surrisque cardiovasculaire lié à une augmentation des taux circulants de triglycérides est conforté par des données épidémiologiques, en particulier dans des populations en prévention primaire.
L’explication physiopathologique est moins claire : il peut s’agir d’un reflet du cholestérol-remnant et/ ou de la toxicité liée aux triglycérides eux-mêmes.
Le bénéfice du traitement par fibrate est probablement réel pour des populations ayant des triglycérides élevés et un HDL-c bas, mais n’a pour le moment jamais été démontré dans des études randomisées.
Les populations devront être mieux ciblées dans les études randomisées à venir.

auteur
centre(s) d’intérêt
Cardiologie
thématique(s)
Chirurgie cardiaque
Mots-clés