Smartphones

Women’s Health Interactive

Mis en ligne le 01/10/2000

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 292,96 Ko)
http://www.womens-health.com/ Lindividualisation du sexe féminin constitue une démarche et une préoccupation croissantes des épidémiologistes et des cliniciens. Au cours de ces dernières années, de nombreuses études ont démontré les particularités diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques de la maladie coronaire. Une sensibilisation des médecins et du grand public a été entreprise aux États-Unis pour une prévention optimale. Le site Women’s Health Interactive (photo 1) s’inscrit dans cette volonté d’offrir aux femmes... mais aussi aux hommes un outil d’information grand public au contenu scientifique irréprochable, sous une forme conviviale et interactive.
Photo 1 :
Dès la page d’accueil, vous trouverez dans les top stories des News les données les plus récentes sur les liens entre l’exercice physique, le poids et l’hypertension artérielle (photo 2).
Photo 2 :
La rubrique Heart Health Center propose un guide pour la prise en charge des maladies cardiovasculaires (photo 3). F.J. Pashkow (Cleveland Clinic Foundation) rappelle que si les maladies cardiovasculaires constituent la principale cause de décès féminin aux États-Unis, ce n’est pas, hélas, ce que les femmes craignent le plus.
Photo 3 :
Un petit questionnaire interactif permet d’évaluer son propre niveau de risque cardiovasculaire ; chaque réponse est personnalisée (photo 4) et peut inviter la patiente à consulter son médecin si nécessaire.
Photo 4 :
Dans un souci de prévention par les règles hygiéno-diététiques, le site propose ensuite une évaluation des habitudes alimentaires quotidiennes ou hebdomadaires (photo 5). Étonnamment, aucune question n’explore les habitudes éthyliques, et aucune référence explicite n’est faite au French Paradox !
Photo 5 :
À noter également qu’une rubrique est consacrée à la place de l’hormonothérapie substitutive lors de la ménopause (HRT : hormone replacement therapy), avec un questionnaire de santé pour identifier une indication potentielle (photo 6). À conseiller à nos patientes anglophones.
Photo 6 :
centre(s) d’intérêt
Cardiologie