Dossier

Accident vasculaire cérébral et grossesse

Mis en ligne le 08/06/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 930,96 Ko)
»» On ne constate pas d’augmentation notable du risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) pendant la grossesse.
»» La période du post-partum est à plus haut risque pour tous les types d’AVC.
»» Le bilan étiologique d’un AVC survenant pendant la grossesse est identique à celui d’un sujet jeune.
»» L’éclampsie est la principale cause d’AVC spécifique de la grossesse.
»» L’aspirine à faible dose est utilisable pendant les 2e et 3e trimestres de la grossesse.
»» L’augmentation du risque de première rupture d’une malformation vasculaire liée à la grossesse n’est pas démontrée.
»» Le risque de rupture d’une malformation vasculaire cérébrale reste faible pendant le travail.
»» Il n’y a pas d’abstention thérapeutique du fait de la grossesse devant un anévrysme artériel rompu.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés