Dossier

L’actinomycose pelvienne tumorale : un diagnostic difficile

Mis en ligne le 01/09/2000

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 67,62 Ko)
L’actinomycose pelvienne est une affection rare, peu connue, et dont la fréquence est sous-estimée ; elle est favorisée par le port d’un dispositif intra-utérin (DIU). Elle est causée par un bacille anaérobie Gram+, Actinomyces israeli le plus souvent, sur lequel le traitement médical antibiotique est efficace. Un développement pelvien tumoral, souvent d’allure néoplasique, peut conduire, lorsque le diagnostic n’a pas été évoqué, à une chirurgie première difficile, voire mutilante. Ce fut le cas dans l’observation que nous présentons ici.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique