Dossier

Âge maternel très avancé et issues de grossesse : données actuelles

Mis en ligne le 20/11/2018

Mis à jour le 23/11/2018

Auteurs : A. Vincent

  • Le don d'ovocytes, en cas d'infertilité liée à l'âge, permet l'obtention de grossesses à des âges extrêmes, parfois au-delà de la ménopause. Les taux de succès sont excellents dans les centres étrangers, en lien avec le jeune âge des donneuses. Par conséquent, le transfert de deux embryons, pratique routinière, entraîne un taux élevé de grossesses multiples.
  • Ces femmes cumulent les risques induits par l'âge maternel avancé, la gémellité et le don d'ovocytes, facteurs associés à des issues de grossesse défavorables. Le transfert électif d'un embryon unique devrait donc être généralisé pour diminuer le taux de grossesses multiples et, ainsi, les risques liés à la grossesse après don d'ovocytes.
Liens d'interêts

A. Vincent déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Aurélie VINCENT

Médecin
Gynécologie
Maternité Port-Royal, AP-HP, hôpital Hôtel-Dieu, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Obstétrique
Mots-clés