Dossier

Chirurgie du prolapsus : quelle voie d’abord ?

Mis en ligne le 01/10/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 104,63 Ko)
» Les taux de complications sévères opératoires et postopératoires sont similaires par voie haute et par voie basse.
» La promontofixation par voie haute est plus efficace à long terme.
» La chirurgie par voie vaginale a l’avantage d’offrir des alternatives chirurgicales en fonction de la patiente et de l’étage atteint.
» Les indications de prothèse non résorbable sont une cystocèle récidivante ou présentant des facteurs de risque de récidive.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Chirurgie
Mots-clés