Dossier

Choix social du sexe avant l’implantation

Mis en ligne le 20/04/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 137,73 Ko)
» Deux méthodes relativement fiables sont actuellement proposées : le tri des spermatozoïdes par cytométrie de flux (fiabilité de 70 à 80 % seulement en ce qui concerne les spermatozoïdes porteurs du chromosome Y) et le tri des embryons par diagnostic préimplantatoire (fiabilité qui avoisine 100 %).
»» Parmi les sociétés d'éthique et les sociétés médicales et scientifiques, le débat est vif, mais le rejet de toute indication non médicale du choix du sexe est consensuel.
»» Le choix des couples doit être respecté, sauf s’il aboutit à la discrimination contre l’un ou l’autre sexe, et même l’éventualité d’un ”équilibrage“ familial du sexe ne pourra être reconsidérée que lorsque l’égalité des genres sera devenu une réalité dans le monde.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés