Dossier

La congélation ovocytaire sociétale, interrogation philosophique

Mis en ligne le 01/06/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,25 Mo)

La congélation ovocytaire sociétale fait partie des technologies qui rendent possible une révolution fondamentale pour l'humanité, en permettant la séparation de la sexualité et de la reproduction. Cette révolution libère potentiellement enfin les femmes d'une sujétion originaire, mais ouvre aussi la possibilité à de nouvelles aliénations sur le plan de la vie économique. Elle exige en outre une réflexion des plus attentives sur le sens d'une vie potentiellement vécue comme hors du temps, lequel détermine jusqu'ici la possibilité même de la question du sens qui est spécifiquement humaine.

La congélation ovocytaire sociétale fait partie des techniques éprouvées ou émergentes (congélation du sperme, gestation pour autrui) qui permettent de séparer sexualité et reproduction. Outre l'aide que représente l'assistance médicale à la procréation pour des cas pathologiques, la différenciation entre sexualité et reproduction est déterminante dans le processus de libération des femmes : la réduction du rôle des femmes au rôle de mère est aussi vieille que l'humanité, et représente ce dont une humanité libre doit absolument devenir indépendante. Il s'agit en particulier d'une indépendance gagnée par les femmes par rapport à une domination archaïque des hommes que l'on peut symboliser par le fait qu'il a été historiquement aisé pour un homme de différencier sexualité et reproduction en abandonnant la femme qu'il rend, le sachant ou non, mère. La femme porte seule la charge de l'enfant et sa situation de fille-mère, dont on sait la difficulté si ce n'est violence sociale extrême. L'ensemble des technologies qui permettront de différencier sexualité et reproduction représente, d'un point de vue philosophique, des moyens essentiels d'humanisation de tous par l'entremise de la libération des femmes. L'on ne peut que souscrire à un projet législatif qui autoriserait la congélation ovocytaire sociétale.

Si, du point de vue qui précède, la souscription ou l'adhésion à une technologie comme la congélation ovocytaire est évidente, il convient d'en examiner plus en détail le motif d'origine et les conséquences potentielles sur le plan du sens.

auteur
Pr Laurent BIBARD
Pr Laurent BIBARD

École supérieure des sciences économiques et commerciales, Cergy-Pontoise
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Fertilité
Mots-clés