Dossier

Dons d’ovocytes en France : indications, réalité

Mis en ligne le 20/04/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 760,26 Ko)
»» Les grands principes éthiques appliqués au don que sont la gratuité, l’anonymat et l’exigence d’un consentement libre visent à protéger les donneuses. Toutefois, l’offre française est très insuffisante au regard de la demande croissante des couples. La situation de déséquilibre entre l’offre et la demande et les longs délais d’attente qui s’ensuivent dans notre pays conduisent de nombreux couples à chercher ailleurs, essentiellement dans d’autres pays européens, ce qu’ils ne peuvent obtenir en France dans des délais raisonnables.
»» Du fait de niveaux d’encadrement variables d’un pays à l’autre au sein de l’Union européenne, les conditions éthiques, de qualité et de sécurité avec lesquelles ces dons d’ovocytes sont organisés dans certains de ces pays, sont mal maîtrisées.
»» L’Inspection générale des affaires sociales a été chargée d’analyser la situation préoccupante du don d’ovocytes en France et propose différentes pistes d’amélioration.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés