Dossier

Douleurs pelviennes chroniques : entre le sacré et le honteux

Mis en ligne le 27/02/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 168,81 Ko)
»» Nous situons les douleurs au sein d’une approche historique globale de l‘individu en rappelant les similarités avec d’autres tableaux cliniques psychosomatiques et fonctionnels.
»» La localisation pelvienne de la douleur peut trop vite être interprétée comme relevant d’une cause psychique sans que le médecin ait pris soin d’éliminer une cause somatique.
»» Le médecin est soumis à des sentiments contradictoires vis-à-vis de la patiente : il oscille entre agressivité et empathie. C’est entre ces registres qu’il devra effectuer les examens complémentaires. L’approche des douleurs chroniques nécessite une patience et une empathie que la patiente met souvent à rude épreuve. La dépression masquée sera détaillée dans son versant algique, elle est fréquente chez la femme pré- ou ménauposique et parfois concomitante avec une crise du milieu de la vie.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés