Dossier

L'échographie du premier trimestre avec les échographes de dernière génération

Mis en ligne le 01/11/2015

Auteurs :

Recommandé par 1 personne

Lire l'article complet (pdf / 2,92 Mo)
  • Grâce aux sondes à haute fréquence, les appareils d'échographie de dernière génération permettent aujourd'hui, dès le premier trimestre, de réaliser des examens morphologiques dignes de ceux du deuxième trimestre.
  • En respectant les recommandations pour l'échographie de dépistage, la plupart des malformations majeures peuvent être décelées dès le premier trimestre et permettent ainsi des prises en charge précoces.

L'échographie du premier trimestre peut être réalisée par voie abdominale ou par voie endovaginale. Chaque approche présente des avantages et des inconvénients. Il est donc indispensable de connaître les deux.

Il est classiquement recommandé de réaliser l'échographie du premier trimestre entre 11 semaines d'aménorrhée (SA) et 13 SA + 6 jours pour la mesure de la clarté nucale et de la longueur cranio-caudale (LCC). Néanmoins, le terme de 11 SA est de plus en plus remplacé par celui de 12 SA car, à ce terme, il est possible de réaliser un examen morphologique plus complet et plus précis, notamment du coeur.

auteurs
Pr André BONGAIN

Médecin, Gynécologie, CHU de Nice, NICE CEDEX 3, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Obstétrique
Mots-clés