Dossier

État des lieux du diagnostic pré-implantatoire en France en 2017

Mis en ligne le 16/02/2017

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 273,41 Ko)
  • Le diagnostic pré-implantatoire (DPI) est une technique d'assistance médicale à la procréation (AMP) permettant à des parents porteurs d'une maladie génétique grave et incurable de concevoir un enfant indemne de cette affection.
  • Le DPI est actuellement pratiqué dans 4 centres d'AMP en France (5 courant 2017). Le nombre de prises en charge est en augmentation constante avec un raccourcissement du délai d'attente.

Le diagnostic pré-implantatoire (DPI) est une technique d'assistance médicale à la procréation (AMP). Il permet à des parents porteurs d'une maladie génétique grave et incurable de concevoir un enfant indemne de cette affection sans risquer une interruption médicale de grossesse (IMG). Cette technique consiste à rechercher sur des embryons conçus in vitro l'anomalie génétique responsable de la maladie qui pourrait être transmise par les parents et à transférer dans l'utérus de la patiente un embryon sain.

Le premier DPI a été réalisé en Angleterre en 1989 par le Pr Handyside et la première naissance issue d'un DPI a eu lieu en 1990. La législation française n'autorise cette technique que depuis 1999. Le DPI est une pratique très encadrée, notamment par la loi relative à la bioéthique du 6 août 2004 modifiée le 7 juillet 2011. Il ne peut être pratiqué qu'à titre exceptionnel et sous certaines conditions dans 4 centres spécialisés : Paris-Clamart, Montpellier, Strasbourg et Nantes. L'Agence de la biomédecine (ABM) veille à l'application de ces règles et contribue à l'élaboration des bonnes pratiques.

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts

auteurs
Dr Tiphaine LEFEBVRE

Médecin, Gynécologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Mme Jenna LAEMMERS

Autre professionnel de santé, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Florence LEPERLIER

Médecin, Gynécologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Arnaud REIGNIER

Médecin, Biologie médicale, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Paul BARRIÈRE

Médecin, Biologie médicale, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Thomas FRÉOUR

Médecin, Biologie médicale, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés