Dossier

La gestation pour autrui en France et dans le monde

Mis en ligne le 20/04/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 303,30 Ko)
»» La gestation pour autrui est réalisée dans de nombreux pays, sans dommages pour l'enfant ou la gestatrice, comme le montrent les études . En France, l'interdiction concernant la GPA a été renouvelée par la loi de 2011. Nos débats s'enrichiraient à s'appuyer sur les expériences de tous ces pays, pour créer un encadrement "à la française" pour ce traitement de l'infertilité utérine. Mondialisation et législation européenne ont ouvert une brèche: n'est-il pas préférable d'accompagner en toute transparence plutôt que de subir des situations inacceptables ?
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés