Mise au point

Grossesse et maladie parodontale

Mis en ligne le 02/05/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 877,78 Ko)

Les maladies parodontales (gingivite et parodontite) peuvent expliquer la survenue de certaines complications de la grossesse comme l'accouchement prématuré ou la pré-éclampsie. Elles agiraient en libérant dans la circulation générale des micro-organismes de la cavité buccale ou des médiateurs de l'inflammation. Dix à 50 % de la population seraient porteurs de lésions parodontales plus ou moins sévères. Le renforcement de l'hygiène buccodentaire et un traitement efficace de ces foyers infectieux pourraient réduire la prématurité. Avant de mener une grossesse, il est important d'avoir un bon état buccodentaire et, au cours de la grossesse, le traitement des pathologies parodontales comme les soins dentaires sont parfaitement autorisés.

Les maladies parodontales (gingivite et parodontite) sont des pathologies atteignant la gencive et le système d'ancrage des dents. Elles se développent par un processus inflammatoire en réponse à la flore microbienne de la cavité orale. Cela fait plus de 20 ans que l'on a mis en évidence de très nombreuses relations entre l'atteinte parodontale et des maladies ou des conditions systémiques comme les pathologies coronariennes, les pathologies cérébrales vasculaires, le diabète de type 2, la polyarthrite rhumatoïde et la périnatalité.

auteurs
Pr Bruno LANGER

Médecin, Gynécologie, CHRU, Strasbourg, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés