Dossier

Grossesse et maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

Mis en ligne le

Mis à jour le 13/10/2017

Auteurs : L. Vuitton, C. Gay, E. Crochet, S. Koch

  • La grossesse est possible avec une maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI) et se déroule sans événements particuliers par rapport à une grossesse normale sous réserve que la maladie soit sous contrôle.
  • Il faut informer les patientes avant la conception pour envisager une évaluation précise de la maladie et optimiser la prise en charge pour obtenir, idéalement, une rémission profonde.
  • En dehors du méthotrexate et de la thalidomide, qui sont contre-indiqués, les traitements de fond des MICI (salicylés, thiopurines, anti-TNF) peuvent être maintenus pendant la grossesse et éviteront la survenue de poussées délétères.
  • La concertation entre le gastroentérologue et l'équipe obstétricale garantit le bon déroulement des grossesses à risque et des accouchements.
Liens d'interêts

L. Vuitton déclare avoir des liens d’intérêts avec Abbvie, Hospira, Ferring, MSD, Takeda.

Les autres auteurs n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Lucine VUITTON

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Claire GAY

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Elise CROCHET

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, CHRU, Besançon , France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Stéphane KOCH

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, CHRU, Besançon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Gastroentérologie
thématique(s)
Fertilité,
MICI,
Obstétrique
Mots-clés