Dossier

Insuffisance ovarienne prématurée : fertilité et don d’ovocytes

Mis en ligne le 04/05/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 202,60 Ko)
» Le taux de grossesses spontanées observé chez des patientes présentant une insuffisance ovarienne prématurée (IOP) est d’environ 5 %.
» Le don d’ovocytes est une thérapeutique particulièrement adaptée à l’IOP.
» Les taux de grossesses obtenus par transferts embryonnaires après don d’ovocytes sont excellents, proches de 40 %.
» Les accidents dramatiques par dissection aortique, survenus au cours de grossesses obtenues par don d’ovocytes en cas d’IOP liée à un syndrome de Turner, ont abouti à la mise en place d’un protocole pré-, per- et postgravidique conduit dans des centres de référence. Le respect de ce protocole semble considérablement limiter les risques.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
thématique(s)
Fertilité
Mots-clés