Dossier

Intelligence artificielle et endométriose

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : A. Netter, S. Paracchini, A. Agostini, B. Courbiere, M. Canis, A. Bartoli, ­N. ­Bourdel

  • L'intelligence artificielle est amenée à occuper une place croissance, voire prépondérante dans la ­médecine de demain.
  • Il n'existe à ce jour aucune utilisation en pratique clinique, paraclinique ou chirurgicale de l'intelligence artificielle pour la prise en charge de l'endométriose. Les différentes pistes de recherche sont : les modèles prédictifs ­permettant d'améliorer le diagnostic, la détection des lésions d'endométriose à l'imagerie et en chirurgie grâce aux algorithmes de deep learning, et les outils d'aide à la décision.
Liens d'interêts

A. Netter, S. Paracchini, A. Agostini et B. Courbiere déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

N. Bourdel déclare faire partie de l’équipe de SurgAR surgery (Clermont-Ferrand).

A. Bartoli et M. Canis déclarent faire partie du conseil scientifique de la société SurgAR surgery
(Clermont-Ferrand).

auteurs
Dr Antoine NETTER

Médecin, Gynécologie, Hôpital de la Conception, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Blandine COURBIÈRE

Médecin, Gynécologie, Hôpital de La Conception, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés