Dossier

Intérêt de l’association radiochirurgicale dans la prise en charge des cancers du col utérin opérables

Mis en ligne le 01/09/2000

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 78,37 Ko)
L es cancers du col utérin, limités au col ou infiltrant la partie proximale des paramètres et du vagin, sont pris en charge par chirurgie ou radiothérapie. Les résultats à long terme des équipes pratiquant une irradiation exclusive (plus nombreuses aux États-Unis) ou une chirurgie première (plus nombreuses en Europe) sont équivalents. De même, l’association d’une irradiation première et d’une chirurgie d’exérèse plus étroite, telle qu’elle est souvent pratiquée en France, aboutit aux mêmes taux de survie. Toutefois, le nombre et le site des séquelles tardives de ces trois traitements sont différents. Nous étudierons tout d’abord les séquelles d’une série prospective de patientes prises en charge à l’Institut Curie par association radiochirurgicale, puis nous les comparerons aux complications des autres stratégies thérapeutiques.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique