Dossier

IRM de diffusion en pathologie pelvienne

Mis en ligne le 01/11/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,84 Mo)
  • La séquence de diffusion est une séquence d'IRM fonctionnelle reflétant la cellularité d'un tissu.
  • Un tissu tumoral hypercellulaire aura un hypersignal de diffusion et un coefficient apparent de diffusion bas.
  • Les séquences de diffusion doivent toujours s'interpréter avec les séquences morphologiques classiques.
  • L'imagerie de diffusion permet également de caractériser un liquide.

L'IRM pelvienne est devenue, depuis quelques années, un moyen d‘imagerie incontournable dans la pathologie pelvienne bénigne ou maligne. L'imagerie de diffusion, qui correspond à une imagerie fonctionnelle reflétant la cellularité d'un tissu, vient en complément des séquences morphologiques classiques et est associée de façon quasi systématique aux protocoles standard réalisés en routine. Cette mise au point a pour objectif de rappeler brièvement les principes physiques et techniques de l'imagerie de diffusion, de souligner son intérêt bien prouvé en pathologie tumorale maligne ainsi que son utilité moins connue dans la pathologie inflammatoire du pelvis.

auteur
M Madleen CHASSANG

Médecin
Imagerie médicale
Hôpital l’Archet 2, Nice
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Oncologie gynécologie
Mots-clés