Dossier

Médecine de précision pour les cancers de la femme

Mis en ligne le 26/02/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,49 Mo)
  • La médecine de précision a pour but d'individualiser le traitement des patients selon une ou plusieurs altérations moléculaires tumorales, et non en fonction de l'organe atteint.
  • L'inhibition de PARP dans les cancers de l'ovaire avec mutation de BRCA1 ou BRCA2 en est l'exemple le plus récent en oncologie gynécologique.
  • Les avancées technologiques de séquençage de haut débit permettent de caractériser les anomalies moléculaires tumorales et d'établir de nouvelles classifications moléculaires.
  • Des programmes de médecine de précision sont en cours d'évaluation, et ont différentes approches (médecine de stratification, médecine personnalisée).
Les thérapies moléculaires ciblées (TMC) ont radicalement modifié la prise en charge des patients atteints de cancers métastatiques, permettant l'augmentation de leur survie. La leucémie myéloïde chronique est un exemple emblématique de maladie dont l'histoire naturelle a été révolutionnée par l'imatinib, inhibiteur de tyrosine kinase. Depuis la prescription de l'imatinib, cette maladie gravissime a maintenant un taux de survie de 90 % à 10 ans. La caractérisation des anomalies moléculaires présentes au sein du tissu tumoral est à ce jour indissociable du développement des thérapies ciblées, afin de mieux sélectionner les patients susceptibles de répondre au traitement.
auteurs
Dr Géraldine PERKINS

Médecin, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Pierre LAURENT-PUIG

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital européen Georges-Pompidou, AP­HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Oncologie gynécologie,
Oncologie sénologie
Mots-clés