Dossier

Particularités de l’accouchement en cas de pathologies neurologiques

Mis en ligne le 08/06/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 155,81 Ko)
»» Le syndrome d’hyperréflexie autonome (manifestation neurovégétative/hypertension artérielle paroxystique provoquée) peut être prévenu par l’analgésie locorégionale lors de l’accouchement d’une patiente paraplégique.
»» Le diagnostic d’hypertension intracrânienne ou de tumeur cérébrale est difficile en fin de grossesse : symptômes souvent peu spécifiques/diagnostic différentiel avec une prééclampsie.
»» Les malformations vasculaires cérébrales sont associées à un risque d’hémorragie intracrânienne (0,05 % des grossesses).
»» L’accouchement vaginal sous analgésie locorégionale est possible dans la plupart des pathologies neurologiques, si les conditions obstétricales sont favorables. Une extraction instrumentale est le plus souvent conseillée (limitation des efforts expulsifs) dans les situations à risque : malformation vasculaire incomplètement traitée ou ayant déjà saigné, hypertension intracrânienne.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés