Dossier

Spécificités du risque cardiovasculaire de la femme : ce que le gynécologue doit savoir

Mis en ligne le 21/02/2019

Auteurs : A.L. Madika, C. Mounier-Vehier

  • Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès chez la femme et leur incidence ne cesse d'augmenter.
  • Le risque cardiovasculaire de la femme présente des particularités avec une prévalence et un impact différents des facteurs de risque partagés avec l'homme, et un risque hormonal spécifique.
  • Le risque cardiovasculaire de la femme est sous-estimé. Les facteurs de risque sont insuffisamment dépistés avec des objectifs de contrôle trop souvent non atteints.
  • Le gynécologue a un rôle central lors des 3 périodes clés de la vie hormonale de la femme : instauration d'une contraception, grossesse et ménopause, qui sont des opportunités uniques de dépistage en vue d'améliorer la santé cardiovasculaire des femmes.
Liens d'interêts

A.L. Madika déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

C. Mounier-Vehier déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Anne-Laure MADIKA

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, CHU de Lille, Lille, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Claire MOUNIER-VEHIER

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, CHU de Lille, Lille

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Cardiologie
thématique(s)
Risque cardiovasculaire
Mots-clés