Dossier

Thérapie in utero des myéloméningocèles

Mis en ligne le 13/12/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 86,79 Ko)
» La myéloméningocèle (MMC) correspond à une non-fermeture du tube neural qui conduit à une extériorisation de la moelle épinière. Une partie des séquelles postnatales de cette malformation pourrait être liée à des lésions médullaires in utero et à la répercussion cérébrale de la fuite de liquide céphalo-rachidien à partir du défect.
» Plusieurs études expérimentales chez l’animal ont démontré qu’une réparation chirurgicale de la lésion à mi-gestation réduisait les séquelles postnatales.
» Ces résultats ont été confirmés dans l’espèce humaine par le Management of Myelomeningocele Study (MOMS). Toutefois, la réparation chirurgicale à ciel ouvert (avec laparotomie maternelle et hystérotomie) est associée à une morbidité maternelle et foetale lourde.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés