Dossier

Thérapies foetales : anémie foetale et transfusion in utero

Mis en ligne le 13/12/2011

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 163,94 Ko)
» L’anémie foetale est une pathologie rare dont les étiologies les plus fréquentes restent les allo-immunisations, en particulier anti-RhD. Viennent ensuite les infections materno-foetales par le parvovirus B19 et le cytomégalovirus. Enfin, beaucoup plus rares, les hémorragies foeto-maternelles chroniques et certaines hémoglobinopathies foetales.
» Les transfusions foetales intravasculaires ont transformé le pronostic de l’anémie foetale et sont considérées aujourd’hui comme un geste relativement sûr. Le risque de complication létale liée au geste est de 1,5 à 3 %, ce qui reste important dans les cas d’anémie foetale de survenue très précoce, nécessitant de répéter le geste transfusionnel jusqu’à 5 ou 6 fois au cours d’une même grossesse.
» Le pronostic dépend également en grande partie de la précocité du diagnostic d’anémie et de son traitement. Le risque de décès et de complications neurologiques foetales est plus élevé lorsque le diagnostic est posé au stade d’anasarque qu’en cas d’anémie isolée.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés