Dossier

Valvulopathies et grossesse

Mis en ligne le 12/06/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,08 Mo)
»» Les valvulopathies sténosantes sont mal tolérées au cours d’une grossesse, ce qui justifie une surveillance étroite et un traitement préventif des sténoses aortiques ou mitrales serrées.
»» La chirurgie cardiaque sous circulation extracorporelle comporte un risque foetal élevé et ne doit être considérée que lorsque le pronostic vital maternel est compromis.
»» Une prothèse mécanique expose la grossesse à un risque élevé de complications maternelles, en particulier thromboemboliques, et ce quelles que soient les modalités du traitement anticoagulant.
»» L’accouchement doit être planifié par une collaboration étroite entre obstétriciens, anesthésistes et cardiologues, sur la base d’une évaluation récente de la tolérance de la cardiopathie.
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique
Mots-clés