Editorial

Vers une année 2021 plus lumineuse ?

Mis en ligne le 28/02/2021

Auteurs : Pr Philippe Descamps

Lire l'article complet (pdf / 71,61 Ko)

Alors que nous luttons depuis bientôt un an contre la pandémie de Covid, une lueur d'espoir arrive avec la généralisation de la vaccination. Espérons que nous saurons vaincre les variants de ce virus assassin, et ce, quelle qu'en soit l'origine géographique.

Le numéro “Prestige” de La Lettre du Gynécologue est toujours très original, mais cette année je suis particulièrement reconnaissant à André Bongain d'avoir proposé la thématique “Femme et lumière”, permettant la publication d'un dossier exceptionnel que je vous invite à découvrir.

En effet, si les effets hormonaux de la lumière, les traitements de l'atrophie vulvovaginale par radiofréquence, photobiomodulation et laser, ou les nouveaux dispositifs de photothérapie néonatale sont proches de notre pratique quotidienne, les autres articles nous entraînent dans une réflexion peu habituelle, et je tiens à remercier tous les auteurs pour leur contribution. Quel plaisir de découvrir les rôles respectifs de la génétique et de l'environnement dans l'apparition des couleurs de l'humanité, l'efficacité de la luminothérapie pour traiter la dépression, ou les dangers des LED et de la lumière bleue des écrans d'ordinateurs ou des smartphones.

Enfin, les deux derniers articles proposés par l'éditrice, signés Jean­-Joseph Julaud et Thierry Leroux (très richement iconographié), sont un régal de culture et de connaissances, et ne sauront vous laisser indifférents.

Pour conclure, je livre à votre réflexion cette très belle citation de Louis Aragon (Le Roman inachevé, 1956) : “Une femme c'est un portrait dont l'univers est le lointain. De la femme vient la lumière et le soir comme le matin autour d'elle tout s'organise.”

Permettez-moi en qualité de rédacteur en chef de La Lettre du Gynécologue de vous souhaiter une excellente année à vous et à vos proches, en espérant que nous avancerons très prochainement sans masques dans le monde de demain…

Bonne lecture !


Liens d'interêts

P. Descamps déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteur
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique