Dossier

Adénocarcinome œsogastrique : évolution des traitements adjuvants à l'ère de l'immunothérapie

Mis en ligne le 30/10/2022

Auteurs : A. Lièvre

  • La RCT néoadjuvante de type CROSS ou une chimiothérapie néoadjuvante suivie d'une chirurgie sont 2 traitements de référence des ADK de l'œsophage ou de la JOG localisés opérables de stade III.
  • Une CT périopératoire par FLOT ou fluoropyrimidine + sel de platine est un traitement de référence des ADK de l'œsophage, de la JOG et de l'estomac opérables, au moins cT2 et/ou N+.
  • La CT périopératoire n'est pas inférieure à la RCT néoadjuvante en termes de SG dans les ADK de l'œsophage ou de la JOG cT2-3 N0-3 M0, mais la RCT améliore la réponse locale et est mieux tolérée.
  • Le nivolumab pendant 12 mois est le 1er traitement adjuvant démontré efficace en termes de survie sans récidive chez les patients opérés d'un cancer de l'œsophage avec maladie histologique résiduelle après RCT néoadjuvante.
  • Pour les ADK de l'œsophage et de la JOG, une RCT néoadjuvante suivie d'une chirurgie puis, en cas de résidu tumoral, d'un traitement adjuvant par nivolumab pendant 12 mois est la séquence à privilégier.
    Mots-clés
Liens d'interêts

A. Lièvre déclare avoir des liens d’intérêts avec BMS (honoraires pour expertise et conférence) et MSD (inscription congrès)

auteur
Pr Astrid LIÈVRE
Pr Astrid LIÈVRE

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
CHU Pontchaillou, Rennes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hépatologie,
Gastroentérologie,
Oncologie digestif
Mots-clés