Dossier

Les anti-TNF diminuent-ils le recours à la chirurgie dans les MICI

Mis en ligne le 23/02/2010

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 106,56 Ko)

Les molécules anti-Tumor Necrosis Factor (antiTNF) [infliximab, adalimumab et certolizumab pegol], introduites au milieu des années 1990 dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), ont permis d’induire et de maintenir une rémission clinique ainsi qu’une cicatrisation muqueuse endoscopique, d’obtenir un sevrage en corticoïdes et d’améliorer la qualité de vie des patients. Une question majeure reste toutefois en suspens: l’essor de ces biothérapies a-t-il durablement diminué ou simplement retardé le recours à la chirurgie chez ces patients ?

[...]

auteur
Pr Laurent PEYRIN-BIROULET
Pr Laurent PEYRIN-BIROULET

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
CHRU, Nancy
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
thématique(s)
MICI
Mots-clés