Mise au point

L'aphérèse leucocytaire pour le traitement des patients atteints de MICI

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : G. Bouguen

L'arsenal thérapeutique à disposition dans les MICI n'est pas uniquement médicamenteux ou chirurgical Depuis plusieurs années, l'aphérèse leucocytaire, disponible dans certains centres, constitue une approche non pharmacologique ayant un certain degré d'efficacité pour obtenir une rémission de la maladie ou pour lever une corticodépendance, en particulier dans la rectocolite hémorragique. Un avantage indéniable de cette technique est son absence d'effets indésirables, que ce soit en termes d'infection ou de cancer.

Liens d'interêts

G. Bouguen déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Otsuka, Amgen, Arena, Biogen, Celtrion, Ferring, Fresinius Kabi, Gilead, Janssen, MSD, Mylan, Pfizer, Sandoz, Takeda, Tillotts et Vifor Pharma.

Cet article a été réalisé avec le soutien institutionnel du laboratoire Adacyte.

auteur
Pr Guillaume BOUGUEN
Pr Guillaume BOUGUEN

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
CHRU Pontchaillou, Rennes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
thématique(s)
MICI
Mots-clés