Dossier

Carcinome épidermoïde de l'oesophage localisé : stratégie thérapeutique, place de la chirurgie, résultats de l'immunothérapie en adjuvant, essais en cours avec immunothérapie

Mis en ligne le 30/10/2022

Auteurs : L. Quéro

  • Le traitement des cancers de l'oesophage localisés chez les patients opérables repose sur la chirurgie. Celle-ci doit être réalisée dans des centres experts prenant en charge un nombre suffisant de patients chaque année.
  • Les patients ayant un carcinome épidermoïde localement avancé bénéficient d'une chimioradiothérapie préopératoire.
  • En cas de persistance d'un reliquat tumoral sur la pièce opératoire après chimioradiothérapie, l'immunothérapie adjuvante par nivolumab a transformé le pronostic des patients en doublant la survie sans maladie dans l'essai CheckMate 577.
  • Chez les patients non opérables pour cause médicale ou carcinologique, l'immunothérapie en association à la chimioradiothérapie a montré des résultats encourageants.
Liens d'interêts

L. Quéro est membre des conseils scientifiques de la FFCD (Fédération francophone de cancérologie digestive) et du groupe PRODIGE. Il est co-coordinateur de l’étude de phase II randomisée ARION qui a bénéficié du soutien financier du laboratoire AstraZeneca.

auteur
Pr Laurent QUERO
Pr Laurent QUERO

Médecin
Radiothérapie
Hôpital Saint-Louis, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hépatologie,
Gastroentérologie,
Oncologie digestif
Mots-clés