Dossier

De CESAME à I-CARE

Mis en ligne le

Mis à jour le 26/09/2017

Auteurs : Laurent Beaugerie

  • Seules les vastes cohortes prospectives de patients vivant avec une MICI dont le phénotype est détaillé (durée, localisation) permettent d'établir les valeurs pertinentes des risques de complications des MICI, c'est-à-dire stratifiées par niveau de risque.
  • CESAME a permis d'inventorier de manière indiscutable et stratifiée les risques de cancers attribuables aux thiopurines et aux MICI. Premier exemple de cohorte de balance bénéfice-risque personnalisée des immunosuppresseurs, CESAME démontre que l'effet chimio-préventif des thiopurines sur le risque de cancer colorectal était restreint aux malades à haut risque de ce cancer lié à l'inflammation.
  • Grâce à l'enregistrement prospectif des traitements et de l'activité des MICI, des infections, des cancers et des hospitalisations, la cohorte européenne I-CARE est une aventure scientifique extraordinaire, à laquelle tous les gastroentérologues impliqués dans les MICI doivent participer. Rejoignez-nous tant qu'il est encore temps !
Liens d'interêts

L’auteur déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Allergan, Ferring, MSD, Janssen, Hospira et Pfizer.

auteur
Pr Laurent BEAUGERIE

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital Saint-Antoine, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
thématique(s)
MICI
Mots-clés