Cas clinique

Chlamydia trachomatis : une cause rare de rectite pseudotumorale

Mis en ligne le 31/08/2022

Auteurs : J. Mangin, J.M. Cournac, C. Manginot, P.L. Conan, AM. Nistor, C. Matray, M. Hervouët, C. Prieux-Klotz

La rectite à Chlamydia trachomatis est une infection sexuellement transmissible (IST) dont les symptômes sont chroniques et peu bruyants, ce qui favorise sa transmission. Le diagnostic d'une infection anorectale chronique peut être retardé jusqu'à aboutir à une forme pseudotumorale. Nous rapportons le cas de deux patients présentant une rectite à Chlamydia trachomatis dont l'aspect endoscopique et en imagerie évoquait une lésion tumorale du rectum.

Liens d'interêts

J. Mangin, J.-M. Cournac, C. Manginot, P.-L. Conan, A. Nistor, C. Matray, M. Hervouët, C. Prieux-Klotz déclarent ne pas avoir de liens ­d’intérêts en ­relation avec cet article.

auteur
Dr Jennifer MANGIN

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital d’instruction des armées Percy, Clamart
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
Mots-clés