Mise au point

La cirrhose en folie

Mis en ligne le 30/04/2019

Auteurs : Charlotte Bouzbib, Marika Rudler, Dominique Thabut

  • Le traitement étiologique de la cirrhose est fondamental et permet le plus souvent une diminution de l'incidence des complications hépatiques, voire une amélioration de l'hypertension portale, ainsi qu'une diminution des complications extrahépatiques, en particulier dans la cirrhose dysmétabolique ou postvirale.
  • La prophylaxie secondaire de la rupture de varices œsophagiennes a été considérablement améliorée grâce à la mise en place d'un TIPS préemptif dans les 72 heures suivant une rupture de varices chez les patients à haut risque de récidive hémorragique, définis par un score de Child-Pugh B et ayant une hémorragie active à l'endoscopie ou un score de Child-Pugh C ≤ 13.
  • La perfusion itérative d'albumine chez les patients avec ascite sous diurétiques à long terme semble prometteuse, mais les bénéfices restent débattus, et des études supplémentaires sont nécessaires.
Liens d'interêts

C. Bouzbib déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

M. Rudler déclare avoir des liens d’intérêts avec Gore.

D. Thabut déclare avoir des liens d’intérêts avec Gore, AbbVie, MSD, Gilead, Alfasigma, MedDay.

auteurs
Dr Charlotte BOUZBIB

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Marika RUDLER

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière − Charles-Foix, AP-HP, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Dominique THABUT

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hépatologie
Mots-clés