Traitement difficile

Indication de l'anastomose portocave par voie transjugulaire en cas d'hémorragie digestive sur cirrhose

Mis en ligne le 09/11/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 249,30 Ko)
  • Le pronostic des hémorragies digestives liées à l'hypertension portale chez les patients cirrhotiques s'est considérablement amélioré ces 20 dernières années.
  • Le traitement repose sur l'association de mesures non spécifiques, d'un traitement pharmacologique par drogues vasoactives et antibiothérapie prophylactique, et d'un traitement endoscopique.
  • Poser précocement un TIPS chez les patients à haut risque améliore le pronostic des patients cirrhotiques dans les cas les plus sévères présentant une hémorragie sur hypertension portale.
  • La pose rapide d'un TIPS doit être envisagée chez tous les patients à haut risque de récidive, avec avis pris après consultation d'un centre expert.
  • Les patients à haut risque sont les patients de score de Child C inférieur à 14 ou Child B avec saignement actif à l'endoscopie.
  • Il existe 3 indications pour le TIPS dans le contexte d'hémorragie liée à l'hypertension portale importante.

Le pronostic des patients atteints de cirrhose s'est beaucoup amélioré ces dernières années. La prise en charge et la prévention de l'hémorragie digestive liée à l'hypertension portale, notamment, ont beaucoup participé à l'augmentation de la survie des patients. Le traitement est maintenant bien codifié, et repose sur des mesures simples : mesures non spécifiques, traitement pharmacologique avec utilisation précoce de médicaments vasoactives, traitement endoscopique et antibiothérapie prophylactique. Avec ce traitement bien conduit, la mortalité d'un premier épisode de rupture de varices oesophagiennes est très faible, avoisinant les 15 % à 6 semaines. Les patients chez qui le risque de développer des complications est le plus élevé sont ceux qui présentent une hémorragie active ou une cirrhose sévère. Ce sont ceux qui risquent une récidive hémorragique, qui sera fatale dans 70 % des cas. Ce sont ces patients qui attirent notre attention et pour lesquels des nouveautés thérapeutiques doivent être proposées.

Liens d'interêts

D. Thabut déclare avoir des liens d’intérêts avec Eumedica, Gore.

auteur
Pr Dominique THABUT
Pr Dominique THABUT

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie,
Hépatologie
Mots-clés