Traitement difficile

Maladie de Verneuil anopérinéale : prise en charge à l'heure des recommandations françaises

Mis en ligne le 31/10/2021

Auteurs : A. Senéjoux

  • La maladie de Verneuil n'est pas une affection rare.
  • La sévérité de la maladie est variable, il peut exister un retentissement majeur sur la qualité de vie.
  • L'arrêt du tabac et la prise en charge du syndrome métabolique associé sont nécessaires. Le traitement repose sur des thérapeutiques chirurgicales et médicales avec, selon la sévérité de la maladie, le recours à une antibiothérapie ponctuelle ou prophylactique, voire aux anti-TNF.
Liens d'interêts

A. Senéjoux déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Agnès SENÉJOUX

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Centre hospitalier privé Saint-Grégoire, Rennes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
Mots-clés