Dossier

Qui va remporter la course des bloqueurs de l'IL-23 ?

Mis en ligne le 31/08/2022

Auteurs : M. Fumery

  • L'interleukine (IL)-23 est un hétérodimère composé de deux sous-unités p40 et p19. La sous-unité p40 est partagée avec l'IL-12, tandis que la sous-unité p19 est spécifique de l'IL-23. L'ustékinumab est un anticorps monoclonal anti-p40 et inhibe donc à la fois l'IL-12 et l'IL-23. Différentes biothérapies ciblant spécifiquement la sous-unité p19 de l'IL-23 sont en cours d'évaluation dans la maladie de Crohn (MC) et dans la rectocolite hémorragique (RCH).
  • Quatre anti-IL-23 p19 sont actuellement en cours de développement (phase III) dans la MC ou la RCH : le risankizumab, le guselkumab, le mirikizumab et le brazikumab.
  • Aucune étude n'a comparé l'efficacité de ces molécules dans les MICI. Des essais randomisés contrôlés “face-face” ont mis en évidence une supériorité du risankizumab ou du guselkumab sur l'ustékinumab en dermatologie.
Liens d'interêts

M. Fumery déclare avoir des liens d’intérêts avec Abbvie, Biogen, Fresenius, Viatris, Amgen, Sandoz, Takeda, Pfizer, MSD, Janssen, Gilead, Galapagos, Boehringer Ingelheim, Janssen, Arena, BMS, Lilly et CTMA.

auteur
Pr Mathurin FUMERY
Pr Mathurin FUMERY

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
CHU, Amiens
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie
Mots-clés