Dossier

Traitement endoscopique
de la nécrose pancréatique

Mis en ligne le

Mis à jour le 18/04/2017

Auteurs : Marc Barthet, Jean-Michel Gonzalez, Alban Benezech

  • La nécrosectomie endoscopique ne concerne que la prise en charge de la nécrose infectée.
  • Elle est devenue le traitement de première intention, devant la chirurgie mini-invasive ou l'abord percutané.
  • La technique comporte un abord initial sous échoendoscopie et, en moyenne, 4 sessions endoscopiques de détersion.
  • La technique de drainage peut faire appel soit à des prothèses métalliques d'apposition luminale, soit à des prothèses plastiques multiples.
  • Les résultats thérapeutiques des 2 types de prothèses sont proches, et, en l'absence d'étude randomisée, il n'est pas possible de privilégier l'une ou l'autre.
  • La nécrosectomie endoscopique doit être complétée, dans 10 à 20 % des cas, soit par la multiplication des portes d'entrée transmurales, soit par un drainage percutané.
Liens d'interêts

M. Barthet déclare avoir des liens d’intérêts : consultant pour Boston Scientific.

J.M. Gonzalez et A. Benezech déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Pr Marc BARTHET

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Nord, AP-HM, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Jean-Michel GONZALEZ

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Nord, AP-HM, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alban BENEZECH

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital Nord, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gastroentérologie,
Hépatologie
Mots-clés