Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

Effet du gosuranémab dans la paralysie supranucléaire progressive

Mis en ligne le 30/11/2021

Auteurs : J. Lagarde

Cette étude est un essai de phase II contrôlé, randomisé, en double aveugle ayant évalué l'effet du gosuranémab dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP). Il s'agit d'un anticorps monoclonal dirigé contre la partie N-terminale de la protéine tau extracellulaire libérée par les neurones et présente dans le fluide interstitiel et dans le liquide céphalorachidien (LCR). 486 patients présentant une PSP probable ou possible (instabilité posturale ou chutes dans les 3 premières années des troubles, paralysie de la verticalité ou ralentissement des saccades verticales, et syndrome akinéto-rigide) évoluant depuis moins de 5 ans ont été inclus et ont reçu du gosuranémab à 2 000 mg toutes les 4 semaines pendant 48 semaines (n = 321) ou un placebo (n = 165). ( ... )

Liens d'interêts

J. Lagarde déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Julien LAGARDE

Médecin
Neurologie
Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie