Mise au point

Épilepsie et mortalité : comment en parler ?

Mis en ligne le 30/11/2019

Auteurs : M.C. Picot

  • Chez l'adulte, le risque de mortalité dans l'épilepsie est 2,3 fois plus élevé que celui de la population générale. Ce risque est multiplié par 7 chez l'enfant, en particulier dans la première année de vie.
  • Chez l'adulte, l'incidence annuelle des SUDEP est légèrement supérieure à 1 pour 1000. Chez l'enfant, d'après des études récentes, l'incidence serait voisine de celle de l'adulte.
  • Selon la majorité des patients et leurs familles, l'information sur le risque de SUDEP doit être faite par le neurologue ou le neuropédiatre de manière individualisée et peu après le diagnostic.
  • Ce risque doit être ré-évalué régulièrement en fonction de l'évolution de l'épilepsie influencée par les conditions et les événements de vie du patient.
Liens d'interêts

M.C. Picot déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteur
Dr Marie-Christine PICOT

Médecin
Neurologie
Unité de recherche clinique et épidémiologie, université de Montpellier, Montpellier
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Épilepsie
Mots-clés