Mise au point

Fistules artérioveineuses durales médullaires : un piège diagnostique

Mis en ligne le 14/09/2019

Auteurs : F. Clarençon, E. Shotar, A. Nouet, C. Lubetzki, C. Rolla-Bigliani, N.A. Sourour, J. Chiras

Les fistules artérioveineuses durales médullaires sont des pathologies rares, potentiellement responsables de handicaps lourds. Leur diagnostic est souvent retardé car les symptômes cliniques sont aspécifiques et l'imagerie parfois trompeuse. L'angiographie numérisée soustraite est l'examen de référence pour le diagnostic de ces fistules. Néanmoins, elle peut parfois être prise en défaut du fait d'un protocole d'acquisition inadapté ou d'une mauvaise interprétation. Cette revue présente les différentes modalités d'imagerie pour le diagnostic de fistule durale médullaire avec leurs avantages respectifs et leurs limites. Les cas particuliers responsables de faux négatifs de l'angiographie médullaire sont également détaillés.

Liens d'interêts

F. Clarençon déclare avoir des liens d’intérêts avec Medtronic, Guerbet, Balt Extrusion (lectures payées), Codman Neurovascular (core lab.).

N. Sourour déclare avoir des liens d’intérêts avec Medtronic (consultant), Balt Extrusion, Microvention, Stock/Stock Options, Medina.

E. Shotar, A. Nouet, C. Lubetzki, C. Rolla-Bigliani et J. Chiras déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Frédéric CLARENÇON

Médecin, Imagerie médicale, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Catherine LUBETZKI

Médecin, Neurologie, Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Neurovasculaire - Céphalées
Mots-clés