Dossier

Imagerie des névrites optiques

Mis en ligne le 30/11/2022

Auteurs : A. Lecler 

  • La névrite optique liée à une sclérose en plaques est le plus souvent unilatérale et courte, sans atteinte du chiasma optique.
  • La névrite optique liée à une neuromyélite optique NMOSD est typiquement bilatérale et extensive, affectant plus de la moitié de la longueur du nerf optique, avec extension au chiasma et aux bandelettes optiques.
  • La névrite optique liée à une maladie des IgG anti-MOG est souvent bilatérale et étendue, touchant la partie orbitaire des nerfs optiques, avec un hypersignal FLAIR et une prise de contraste de la papille ainsi qu'une périnévrite.
  • Des atteintes encéphaliques peuvent être visibles fréquemment dans la SEP et la NMOSD, et de manière moins fréquente dans la maladie des IgG anti-MOG.
Liens d'interêts

A. Lecler déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Augustin LECLER

Médecin
Imagerie médicale
Fondation ophtalmologique Adolphe-de-Rothschild, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie
Mots-clés