Mise au point

Maladies parodontales et accident vasculaire cérébral

Mis en ligne le 21/03/2018

Mis à jour le 24/03/2018

Auteurs : A. Brun, H. Rangé, P. Bouchard

  • Les parodontites sont parmi les maladies inflammatoires chroniques de bas grade les plus fréquentes (46 % de la population mondiale est concernée).
  • On retrouve une association positive entre parodontites chroniques et maladies athéromateuses. En présence d'une parodontite, le risque de faire un accident vasculaire cérébral est augmenté.
  • De l'ADN de bactéries parodontales a été retrouvé dans différents tissus vasculaires. Elles partici­peraient à la complication de la pathologie athéromateuse par activation et recrutement des polynucléaires neutrophiles.
  • Le traitement parodontal permet une réduction de l'inflammation systémique et l'amélioration de la fonction endothéliale. Une faible réponse au traitement parodontal est corrélée à une augmentation de l'incidence des événements cardiovasculaires.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Adrian BRUN

Hôpital Henri-Mondor, Créteil, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Hélène RANGÉ

Chirurgien-Dentiste, Hôpital Rothschild, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Philippe BOUCHARD

Chirurgien-Dentiste, Hôpital Rothschild, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Neurovasculaire - Céphalées
Mots-clés