Cas clinique

Une neuropathie froide révélée par un bain chaud

Mis en ligne le 14/12/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 3,98 Mo)

M. S., né en 1955, est d'origine martiniquaise, célibataire et sans enfants. Il est fonctionnaire de police en Seine-Saint-Denis depuis 1978. Un éthylisme chronique ayant duré au moins 10 ans serait sevré depuis 2011. M. S. semble en bon état général et ne présente pas d'antécédent familial ni personnel.

Depuis 2 ans, il se plaint de troubles sensitifs qui ont débuté au pied gauche, à type de paresthésies douloureuses permanentes associées à des crampes et à un certain degré d'insensibilité de l'ensemble du pied. Les troubles ont tendance à s'aggraver progressivement. Depuis 2 mois, le membre supérieur gauche est atteint. Le patient ressent une hypoesthésie du premier espace interosseux dorsal et des douleurs aux IV et Ves doigts. À partir de septembre 2011, les troubles sensitifs ont gagné le pied droit. Le périmètre de marche est limité à 20 mn en raison de douleurs distales des membres inférieurs. Il faut signaler également une brûlure récente du deuxième degré au talon gauche, causée par un bain de pied trop chaud.

auteurs
Dr Pierre BOUCHE

Médecin, Neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Thierry MAISONOBE

Médecin, Neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Nerf périphérique,
Neuromusculaire
Mots-clés