Dossier

Névrite optique, vraiment ? Ou pourrait-il s'agir d'une autre neuropathie optique ?

Mis en ligne le 30/11/2022

Auteurs : M. Lebas

  • La névrite optique peut partager avec d'autres neuropathies optiques un certain nombre de caractéristiques cliniques initiales, ouvrant ainsi le champ des diagnostics différentiels. Les principaux sont : les neuropathies optiques ischémiques, la neuropathie optique héréditaire de Leber, les neuropathies optiques compressives, les neuropathies optiques toxiques et carentielles et l'oedème papillaire de stase.
  • Lorsque la clinique seule ne permet pas de trancher, l'IRM encéphalique et orbitaire en coupes fines, sans et avec injection de gadolinium (comprenant T1 injecté avec suppression du signal de la graisse sur l'orbite), est un examen extrêmement utile pour différencier les névrites optiques des autres neuropathies optiques.
  • D'autres examens complémentaires ciblés par la clinique et le suivi évolutif permettront de confirmer le diagnostic.
Liens d'interêts

M. Lebas déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Maud LEBAS

Médecin
Ophtalmologie
Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild, Paris Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie
Mots-clés